Séminaire « Crises et dynamique contestataire en Algérie : vers quelle transition politique ? »

Recomposition et régulations politiques 

Séminaire « Crises et dynamique contestataire en Algérie : vers quelle transition politique ? », organisé par l’ERC TARICA
La Sorbonne – 3 mai 2019 – Paris

L’objectif de cet atelier est d’interroger les différentes configurations de transformation des sociétés et de leurs institutions dans une perspective multidimensionnelle à diverses échelles : trajectoires organisationnelles, articulation entre acteurs et projets de territoire, processus de transformation des capitalismes, etc. Il s’agit d’apporter des éclairages, à la fois théoriques et empiriques, sur les questions posées par les phénomènes de transition dans le contexte de la globalisation et sur les formes de réponse qui y sont apportées par les acteurs privés comme publics. Dans une perspective théorique, la discussion portera sur les acceptions actuelles de la notion de transition et ses temporalités, les (inter)dépendances entre facteurs de transformation, les bricolages institutionnels, le rôle des crises et de leurs dimensions normative/descriptive, les diverses expressions de la tension entre injonctions institutionnelles et expérimentations… Sur le plan méthodologique, des grilles d’observation de ces processus sont explorées. Du point de vue empirique, il importe de décrypter les voies et moyens qu’adoptent les différents acteurs et groupes d’acteurs, à quelque échelle que ce soit, pour infléchir, accompagner ou contester ces mutations. Ce qui renvoie à l’analyse des formes, moments et lieux de la mobilisation et de l’agir, individuel comme collectif (politiques publiques, crises institutionnelles et catégorielles, fronde sociale et régionale). L’hypothèse générale étant que ces processus conduisent à l’émergence de nouvelles arènes politiques impliquant plus largement acteurs et territoires et induisant de nouvelles modalités du débat démocratique.

Programme du séminaire