Colloque annuel de l’Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie – décembre 2017

Colloque annuel de l’Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie: « Le soldat et le citoyen : Quelles évolutions du rôle des armées professionnelles »

Le 13 décembre 2017, Audrey Pluta, doctorante ERC-TARICA, a présenté une communication intitulée « une « Grande muette » qui se met à faire parler d’elle : recompositions des rapports entre politique et militaire en Tunisie post-2011 », dans le cadre du colloque annuel de l’Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie. Le colloque « Le soldat et le citoyen : Quelles évolutions du rôle des armées professionnelles » avait pour vocation de réunir chercheur.e.s en sciences sociales et professionnels de la défense et la sécurité.
Cette communication, basée sur les recherches menées dans le cadre de son master 2 et le début de son doctorat, entendait montrer les nouvelles formes que prennent les relations entre politiques et militaires en Tunisie, ainsi que la place de l’armée dans l’appareil sécuritaire post- 2011. Il s’agissait de revenir, dans un premier temps, sur le développement des caractéristiques socio-historiques de l’institution militaire tunisienne, et ses rapports au pouvoir civil. Un deuxième temps de la présentation fût consacré aux dynamiques des évolutions des relations civilo-militaires. A travers une description de la période 2011-2014, nous avons montré comment s’est opéré une restructuration des relations entre autorité civile et élite militaire, après la montée en popularité et en puissance du chef d’Etat-major, Rachid Ammar. La reprise en main par l’exécutif de la prise de décision en matière de défense n’est toutefois pas synonyme de retour à l’ordre précédent. Lors de cette présentation nous avons défendu la thèse d’une hybridation des pratiques, entre ouverture du débat, multiplication des potentielles sphères d’influences et formation d’un pôle décisionnel et stratégique sous la Présidence.