«Qu’avons-nous eu le lendemain?» Désillusion(s) et imaginaires politiques dans l’espace transnational tunisien

Séminaire de l’ERC TARICA  2021/2022
UMR 7533 LADYSS

Mardi 7/12/2021 de 16h à 18h


Campus Condorcet, bâtiment de recherche Sud
16 Rue des Fillettes, 93300 Aubervilliers
Salle : 2.122

Du fait du nombre de places limitées, les auditeurs intéressés doivent s’inscrire par mail à l’adresse : erc.tarica[a]gmail.com

Place de la République, Paris, 7 mars 2021, © Maria Nicola Stragapede.

« Qu’avons-nous eu le lendemain ? »
Désillusion(s) et imaginaires politiques dans l’espace transnational tunisien

Les récits sur les soulèvements de 2010-2011 ont pris diverses formes pendant ces dernières années, passant du romantisme autour des manifestations au désenchantement de ceux qui ont vu en 2011 une possibilité de changement du paradigme économique, politique et social. La dichotomie de ces narrations s’accompagne toutefois d’une distinction supplémentaire entre un désenchantement « acceptable » et « non acceptable » dans le débat public. Cette distinction – qui fait souvent référence à la désillusion des migrants ou à l’arrivée des réfugiés – oppose le « bon » et « mauvais » manifestant.e – d’abord présenté.e comme un.e héro(s)ïne sur la scène publique (souvent dans une description masculine) et puis catégorisé.e comme une figure criminelle menaçant la sécurité de l’État. Elle revêt des significations et des formes différentes selon la région de référence. Si le héros, le migrant et le désenchanté semblent être les principaux acteurs de l’année 2011, c’est en partie dû à une première narration a-historique des événements, dont les acteurs ne seraient devenus des subjectivités politiques que lorsque les soulèvements ont attiré le regard sur eux et elles. D’où la nécessité de raconter la formation de ces subjectivités politiques et leur parcours de transformation à travers une approche plus micro, à même de saisir les significations de l’action et de l’inaction, de la mobilité, et de la dignité au désenchantement, à l’espoir et à la colère. Ce séminaire abordera la question de la « reconversion » dans les trajectoires de militants et militantes tunisien.nne.s qui sont arrivé.e.s à Paris avant ou après 2011, en explorant en particulier la formation et la transformation de leurs subjectivités politiques dans un espace « transnational » de militantisme.

Intervenante :

  • Maria Nicola Stragapede, SNS, Pisa/Firenze
    Faculty of Political and Social Sciences
    Doctorante associée ERC-TARICA, stagiaire au LADYSS (UMR 7533).

Nous contacter : erc.tarica[at]gmail.com



Citer ce billet
Tarica (2021, 15 novembre). «Qu’avons-nous eu le lendemain?» Désillusion(s) et imaginaires politiques dans l’espace transnational tunisien. TARICA. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/unv2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search