Contestations croisées des nuisances environnementales des industries et des injustices territoriales à Gabès et Kerkennah (Tunisie)

Avec le soutien de l’ERC TARICA, l’article intitulé « Contestations croisées des nuisances environnementales des industries et des injustices territoriales à Gabès et Kerkennah (Tunisie) » de Diane Robert est paru dans la revue Justice Spatiale/Spatiale Justice, n°16, 2021.

RÉSUMÉ
Les mobilisations autour des nuisances environnementales des industries, qui ont pris de l’ampleur en Tunisie après 2011, sont imprégnées par des conceptions de la justice et de l’injustice. Elles interrogent la production de l’espace industriel. Cet article propose une discussion en situation sur le rôle joué par les appartenances communautaires dans les dynamiques de mobilisation et la production d’(in)justice. Ces appartenances peuvent être des ressorts de la mobilisation. D’une part, c’est au niveau de la communauté que se ressentent les nuisances industrielles ; d’autre part, ces appartenances forment un tissu de liens sociaux sur lequel s’appuient les mobilisations ; enfin, les identités collectives partagées favorisent la cohésion des groupes qui mettent en œuvre des actions collectives. En revanche, elles peuvent aussi nourrir des logiques de fragmentation et être utilisées par les dispositifs de pouvoir pour monter les groupes protestataires les uns contre les autres. En outre, les nouveaux arrangements qui répondent aux mobilisations peuvent être contestés à leur tour pour de nouvelles injustices qu’ils engendrent. La production d’un espace plus juste dépend en fait de la capacité des mobilisations à remodeler les rapports de forces et des manières dont les pouvoirs étatiques et industriels y répondent.
Mots-clés : Tunisie, mobilisation, pollution industrielle, justice environnementale,
communauté

ABSTRACT
The mobilisations about the environmental impacts of industries, which have increased in post-2011 Tunisia, are infused with conceptions of justice and injustice. They question the production of industrial space. This article offers a reflection in situ on the part played by community loyalties in mobilisation dynamics and the production of (in)justice. These loyalties can be levers for mobilisation. First, the community is the level at which industrial burden are felt; second, they form a mesh of social connections on which mobilisations are based; third, shared collective identities favour the cohesion of groups who implement collective action. However, they can also nurture fragmentation logics and be used by power devices to play off protesting groups against each other. Furthermore, the new arrangements that respond to mobilisations can in turn be disputed because of the new injustice they trigger. The production of fairer space actually depends on the ability for mobilisations to reshape power relations and on the ways state and industry powers respond to them.
Keywords: Tunisia, mobilisation, industrial pollution, environmental justice, community

Consulter l’intégralité de l’article : http://www.jssj.org/article/contestations-croisees-des-nuisances-environnementales-des-industries-et-des-injustices-territoriales-a-gabes-et-kerkennah-tunisie/


Pour citer cet article :

Robert Diane, « Contestations croisées des nuisances environnementales des industries et des injustices territoriales à Gabès et Kerkennah (Tunisie) » [“Protest movements against industry-related environmental burdens and territorial injustice in Gabès and Kerkennah (Tunisia)”], Justice spatiale | Spatial Justice, no 16, 2021 (http://www.jssj.org/article/contestations-croisees-des-nuisances-environnementales-des-industries-et-des-injustices-territoriales-a-gabes-et-kerkennah-tunisie/).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search