Imed Melliti

Imed Melliti est Professeur d’enseignement supérieur en sociologie, coordonateur du master d’anthropologie à l’Institut supérieur des sciences humaines de Tunis (Université Tunis El Manar). Il est vice-président de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF).

Ses premiers travaux de recherche ont porté sur la sainteté et le confrérisme au Maghreb et ses centres d’intérêt actuels continuent de porter sur les transformations du champ religieux en Tunisie et au Maghreb. Il est l’auteur de plusieurs articles sur la sainteté, le religieux, les jeunes ainsi que sur l’histoire des sciences sociales au Maghreb et en Tunisie et le co-auteur de deux ouvrages dont l’un, portant sur les adolescents en Tunisie, est intitulé « De la difficulté de grandir. Pour une sociologie de l’adolescence » (2006). Il vient de conduire à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), où il est actuellement chercheur associé, un programme de recherche sur les sentiments d’injustice et la définition du bien commun en rapport avec les dynamiques politiques du « printemps arabe » et il vient de diriger un ouvrage collectif qui a pour titre « La fabrique du sens. Ecrire en sciences sociales » (2016).

Impliqué dans l’ERC Tarica et plus particulièrement dans l’axe 3 consacré aux modèles de développement et à la question de la justice sociale, il participe activement aux enquêtes sur les formes et les lexiques de la contestation chez les jeunes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.