David Goeury

David Goeury est docteur en géographie, enseignant chercheur au laboratoire « Médiations. Science des lieux, science des liens » de la Sorbonne Université et chercheur associé au Centre Jacques Berque de Rabat.

Spécialiste du rôle de la société civile dans le développement local des pays à revenus limités (Maroc et Inde), il a dirigé et coordonné plusieurs programmes de recherche action sur la préservation du patrimoine collectif saharien, l’urbanisation des espaces oasiens (ZERKA), l’innovation adaptée en milieu oasien, les activités génératrices de revenus à destination des populations infectées ou affectées par le VIH au Maroc.

Avec l’organisation Tafra, il cartographie et analyse les résultats électoraux au Maroc depuis 2002. Ces travaux ont été publié dans deux ouvrages : Le Maroc vote. Les élections législatives en chiffres (1963 à 2011) et la responsabilité des élus dans le cadre de la régionalisation avancée.

Au sein du programme Tarica, il analyse les résultats électoraux au Maroc et interroge les transformations institutionnelles en cours, dont tout particulièrement la mise en oeuvre de la régionalisation avancée. Pour cela, il développe une analyse territorialisée des parties prenantes et procède à une prosopographie de ces dernières. Parallèlement, il interroge la résilience des modalités tierces au-delà des modèles de développement binaire public-privé en s’intéressant aux biens communs.

Parmi ses principales publications figurent:

– GOEURY David, 2020 (à paraître), « Un retour des communs est-il possible ? Analyse d’une initiative pionnière de réutilisation des eaux urbaines épurées pour l’irrigation à vocation agricole dans une cité oasienne (Tiznit, Maroc) », in A. Gana, J-L. Chaléard, M. Berger (dir.), Crise des modèles ? Agricultures, recompositions territoriales et nouvelles relations villes-campagnes, Paris, Grafigéo.

– GOEURY David, DEAU Olivier, 2019, « Déclin des villes moyennes et conflictualité territoriale au Maroc. Les conséquences d’une pluralisation politique inachevée ? », L’Année du Maghreb [En ligne], 21 | 2019.
URL : http://journals.openedition.org/anneemaghreb/5615

– GOEURY David, 2017, « Chapitre 4. Qui gouverne les régions? », in Y. Benmoumen, La responsabilité des élus dans le cadre de la régionalisation avancée (Maroc), Tafra – Telquel Media.
⟨hal-01648403⟩

– GOEURY David, SIERRA Philippe, 2016,  Introduction à l’analyse des territoires : concepts, outils, applications, Paris, Armand Colin, 224 p. GOEURY David, LERAY Louis‑Emmanuel, 2017, « Résilience, résistance et reconnaissance : destin de l’agriculture urbaine oasienne à Tiznit (Maroc) », Géographie et cultures, 101|2017.
URL : http://journals.openedition.org/gc/4863 ; DOI : https://doi.org/10.4000/gc.4863

– GOEURY David, NAJI Salima, 2016,  « Revitalización de la Medina de Tiznit », in Planur-e. Territorio, Urbanismo, Paisaje, Sostenibilidad y Diseno Urbano. 
URL: https://www.planur-e.es/articulos/vervo/revitalizaci-n-de-la-medina-de-tiznit/completo

– GOEURY David, 2017, « Les printemps arabes », in A. Julien (dir), L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée, Paris, Ellipses.

– GOEURY David, 2017, « Inégalités socio-spatiales et politiques de lutte contre la pauvreté », in A. Julien (dir), L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée, Paris, Ellipses.

– GOEURY David, 2014, « Une nouvelle géographie politique du Maroc. Le pouvoir est-il enfin dans les mains des villes ? », EspacesTemps.net, Travaux.
URL : https://www.espacestemps.net/articles/le-pouvoir-est-il-enfin-dans-les-mains-des-villes/ 

– GOEURY David, 2014, « La visite royale comme réponse au stress territorial : les conséquences des manifestations rurales dans le Haut Atlas central et oriental marocain », L’Espace Politique, 24 | 2014-3.
URL : http://journals.openedition.org/espacepolitique/3242 ; DOI : https://doi.org/10.4000/espacepolitique.3242


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search