Déclin des villes moyennes et conflictualité territoriale au Maroc. Les conséquences d’une pluralisation politique inachevée ?

Avec le soutien de l’ERC TARICA, l’article intitulé « Déclin des villes moyennes et conflictualité territoriale au Maroc. Les conséquences d’une pluralisation politique inachevée ?  » de David Goeury et Olivier Deau est paru dans la revue L’Année du Maghreb [Online], 21 | 2019.

RÉSUMÉ

Le Maroc est régulièrement le théâtre de mobilisations localisées particulièrement fortes qui rappellent les difficultés structurelles à générer un développement sur l’ensemble du territoire. Aujourd’hui, les indicateurs socio-économiques de nombreuses villes moyennes révèlent l’absence de perspectives pour une jeunesse urbaine qui souffre d’un sentiment croissant de frustration relative. La stagnation voire la régression économique de certaines villes moyennes a favorisé le redéploiement de réseaux politiques clientélistes souhaitant occuper des fonctions historiques d’intermédiation. Or, si ces réseaux espéraient renouveler leur légitimité en profitant du processus de régionalisation avancée, l’intensité des mobilisations, parfois violentes, a été saisie par le gouvernement dans un cadre de conflictualité entre majorité et opposition pour discréditer les élus locaux et renforcer son influence. In fine, la dynamique de pluralisation politique apparaît comme inachevée car renouvelant des rapports de dépendance entre centre et périphéries sans permettre l’affirmation de dynamiques locales à même de porter des politiques territoriales inclusives.

Mots clés :

mobilisation, clientélisme, régionalisation, développement, frustration relative.

Consulter le texte intégral de l’article: https://journals.openedition.org/anneemaghreb/5615

Pour citer cet article

– Référence papier
David Goeury et Olivier Deau, « Déclin des villes moyennes et conflictualité territoriale au Maroc. Les conséquences d’une pluralisation politique inachevée ? », L’Année du Maghreb, 21 | 2019, 193-204.

– Référence électronique
David Goeury et Olivier Deau, « Déclin des villes moyennes et conflictualité territoriale au Maroc. Les conséquences d’une pluralisation politique inachevée ? », L’Année du Maghreb [En ligne], 21 | 2019, mis en ligne le 05 décembre 2019, URL : http://journals.openedition.org/anneemaghreb/5615 ; DOI : 10.4000/anneemaghreb.5615


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search