Colloque international « AU-DELÀ DE 1989 : ESPOIRS ET DÉSILLUSIONS APRÈS LES RÉVOLUTIONS »

Le 6 et 7 décembre 2019; Prague (Karolinum, Faculté des lettres de l’Université Charles & Institut français de Prague)

Organisateurs : CEFRES, Faculté des lettres de l’Université Charles, Faculté des sciences sociales de l’Université Charles, Institut d’histoire contemporaine de l’Académie tchèque des sciences et le projet ERC « Tarica »
Organisé en collaboration avec : l’Institut français de Prague, le Centre de civilisation française et d’études francophones (CCFEF) de l’Université de Varsovie, la Faculté des sciences humaines de l’Université Charles, le Centre scientifique de l’Académie polonaise des sciences à Paris, l’Institut de culture polonaise de l’Université de Varsovie (IKP),  l’UMR LADYSS (CNRS-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et GDR Europe Médiane (CNRS)

Langue : anglais

Résumé

« L’année 2019 est à la fois un symbole important et un élément de commémoration majeur dans l’histoire de l’Europe. Cette année marque les trente ans de la chute du régime communiste en Europe centrale et en Europe de l’est et les quinze ans de leur intégration à l’union européenne. Cet anniversaire a donné naissance à des initiatives politiques ; académiques et commémoratives à travers l’Europe.
Ce trentième anniversaire est une occasion unique de penser aux expériences révolutionnaires et aux changements de régimes dans divers contextes historiques. Par conséquent/Ainsi cette conférence a pour but d’offrir à travers une approche comparative, des perspectives académiques nouvelles et élargies sur le sujet des transformations de régimes et des transitions démocratiques.
L’Europe post-communiste sera indubitablement l’un des sujets au cœur du colloque, mais nous nous pencherons aussi sur la question du monde arabe à la suite du printemps arabe de 2011 ainsi que sur les transitions politiques en Afrique sub-saharienne. Par conséquent, cette conférence inédite a pour objectif d’offrir une analyse comparative de ces révolutions sans distinction ni classement en fonction de la réussite de l’échec.
Le but ici étant d’interroger la notion de révolution à travers les multiples interprétations que celle-ci soulève, c’est-à-dire : la promotion voire même la sublimation, mais aussi les disqualifications ou rejet total. »


 

Dans le cadre de ce colloque, les membres de l’équipe du projet ERC- TARICA, sont intervenus le samedi 7 décembre dans deux panels:

Panel 1: Promoting Revolutions
Ester Sigillò
 (ERC Tarica): Engaging in Civil Society in Response to the Failure of Political Parties in Tunisia

Panel 2: Disillusions after Revolution
Modération: Jérôme Heurtaux (CEFRES)
Clément Steuer (ERC Tarica): Discrediting the Revolution in Political Discourse: the Role of Counter-Revolutionary Parties in Egypt
Alia Gana (CNRS, ERC Tarica), Maher Ben Rebah (ERC Tarica): Political Disenchantment in Post-Revolutionary Tunisia in the Light of Electoral Processes


Consulter l’ensemble du programme du colloque sur le site du CEFRES

Mot d’ouverture du colloque par Jérôme Heurtaux: vidéo


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search