Séminaire international « Diversité des modèles de développement en Afrique du Nord au prisme de l’expérience tunisienne »

Le 11 – 12 octobre 2018 à l’hôtel Sidi Bou Saïd – Sidi Dhrif – Tunis

Axe 3: Modèles de développement, gouvernance et justice sociale

La rencontre organisée à Tunis fait partie d’un cycle d’ateliers dans le cadre du programme de recherche TARICA ( « Political and socio-institutional change in North Africa. Competition of models and diversity of national trajectories » (ERC Advanced Grant TARICA).

Le séminaire de Tunis, qui s’inscrit plus précisément dans les activités de l’axe 3 du projet, intitulé « Modèles de développement, gouvernance et justice sociale » devrait permettre d’avancer dans l’identification des dynamiques contradictoires qui sous-tendent l’économie et le modèle de développement en Tunisie. Un premier atelier a eu lieu à Rabat en octobre 2017 et a permis de commencer à dessiner les contours du modèle marocain et à tirer certains enseignements. L’analyse des tensions sous-jacentes aux modèles de développement s’inscrit dans la tradition institutionnaliste en économie, qui insiste sur les rapports sociopolitiques codifiés dans les institutions. Cette approche cherche à caractériser un ensemble de formes institutionnelles comme le marché des produits, le rapport salarial, le système financier, le système éducatif, le régime de protection sociale, le régime fiscal, etc., qui sous-tendent la dynamique macroéconomique. L’analyse des trajectoires nationales insiste sur la nécessaire prise en compte non seulement des spécificités institutionnelles, mais aussi et surtout de la complémentarité (ou de son absence) entre ces institutions, qui font qu’elles se renforcent (ou pas) mutuellement. Les institutions ne « produisent » pas des résultats économiques isolément mais en combinaison avec d’autres institutions présentes dans le pays analysé. La dimension mésoéconomique n’est pas pour autant négligée. En effet, une approche combinant échelles méso et macro peut s’avérer pertinente pour rendre compte de la façon dont les institutions macro se structurent et se combinent les unes aux autres. Les espaces méso peuvent prendre des formes multiples : différenciation en territoires, en secteurs, en statuts professionnels, etc. amenant des constructions institutionnelles et des régulations spécifiques ; chacune s’accompagne de la formation« d’espaces méso » dotés de « méso-régulations partielles » produisant des autonomies relatives par rapport à la dynamique macroéconomique. Ainsi, la rencontre de Tunis doit permettre de spécifier les différentes formes institutionnelles (aux échelles macro et méso) et leur articulation, et de repérer les tendances contradictoires (aux échelles macro et méso) qui sous-tendent les réalités institutionnelles. En effet, l’atelier consacré à la trajectoire marocaine et l’étude d’autres expériences historiques de transformation socioéconomique, est-européennes notamment, ont montré que les modèles de capitalisme associés aux pays développés ne peuvent pas être transposés tels quels aux pays en transition. Une trajectoire économique originale apparaît comme l’effet combiné de l’héritage (path dependence), des coalitions d’intérêts au sein des élites nationales et de leur degré d’ouverture à l’influence des forces externes (organisations internationales, firmes multinationales).

D’un point de vue dynamique, il s’agira de saisir l’évolution historique de différentes formes institutionnelles en Tunisie depuis la fin des années 1980, sous la poussée des forces externes et internes du changement.

L’atelier sera ainsi l’occasion de réunir et de dialoguer avec des chercheurs travaillant sur les questions de développement afin de dessiner ensemble les contours de la trajectoire économique et de développement de la Tunisie. Élargir la perspective comparative en intégrant des contributions portant sur d’autres économies et modèles de développement de la zone étudiée est également un objectif de cette rencontre.

Comité scientifique: Alia GANAPascal GROUIEZ, Petia KOLEVA, Eric MAGNIN, Zied SAADAOUI

Consulter la Présentation et programme du séminaire international (Tunis 11-12_oct-2018)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search