Séminaire « Sécurité et changement de régime en Tunisie post-2011 »

Séminaire organisé dans le cadre de l’ERC TARICA


Mercredi 11/12/2019 à 17h00

Le Centre de colloques, Campus Condorcet
Salle 100 – Rez-de-chaussée
Place du Front Populaire
93322 Aubervilliers Cedex


Intervenants :

  • Audrey PLUTA, doctorante en science politique, ERC TARICA, UMR 7533 LADYSS – Sciences Po Aix

Les pratiques protestataires des syndicats policiers en Tunisie entre contrôle politique et autonomie (limitée)

Rares sont les études des pratiques contestataires des corps en uniforme, et leurs rapports avec le pouvoir d’État. Cette communication propose d’interroger des pratiques, plus ou moins protestataires et politisées, des policiers tunisiens après 2011. Elle analyse des rapports complexes entre ces groupes d’intérêts professionnels et les pouvoirs institutionnels, mêlant pratiques d’intégration par le haut mais aussi opposition forte (Jobard, De Maillard ; 2015). Instruments du pouvoir d’État, les corps en uniforme n’en parviennent pas moins à maintenir une certaine forme d’autonomie et défendre leurs intérêts propres (Debos Marielle, Glasman Joël ; 2012). Il s’agira d’étudier dans un premier temps les ressources mobilisées par les professionnels de l’ordre dans leurs luttes, mais également les négociations. Ensuite, nous verrons les logiques de contrôle de ces mouvements par le pouvoir politique.

  • Nabil SMIDA, doctorant en Administration Publique, Université Grenoble Alpes, CERDAP²

La police tunisienne entre convoitise politique et inertie professionnelle, pour une sociologie pragmatique de la relation Etat/police

La nouvelle situation « révolutionnaire » a eu comme conséquence directe un affaiblissement de l’Etat et une dé-légitimation de la police et de son action. Partant de ce nouveau contexte et grâce à la force des mouvements contestataires et le poids critique de la société civile, l’institution policière s’est trouvée déstabilisée dans son mode de fonctionnement et interpellée par rapport à son mandat passé et futur. Cette présentation propose une analyse des différentes mises en controverse de l’institution sécuritaire depuis 2011, à l’aune du concept d’« épreuve d’Etat » (Moreau de Bellaing, Linhardt, 2005). Il s’agira de revenir sur l’adaptation de l’Institution sécuritaire au nouveau contexte démocratique, et ses résistances, et d’éclairer ce que nous estimons être deux dynamiques à l’œuvre dans la situation post-2011. D’une part, l’utilisation de l’Institution sécuritaire comme ressource politique dans le nouveau contexte pluri-partisan. D’autre part, des logiques professionnelles émergent, mêlant mise en conformité de l’appareil sécuritaire avec des impératifs de réforme et résistances, adaptations de l’Institution.

Discutant:

  • Vincent GEISSER, Politologue, chercheur au CNRS – Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (IREMAM) et enseignant à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence

🥂 Le séminaire sera suivi d’un pot 🥂
Inscription en ligne gratuite mais obligatoire:
http://bit.ly/37Rmprg

Retrouvez le programme complet des séances du séminaire de l’ERC TARICA 2019-2020 à cette adresse : https://tarica.hypotheses.org/1146

Nous contacter : erc.tarica[at]gmail.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.